La faculté de médecine Pierre et Marie Curie et l’Assistance publique Hôpitaux de Paris s’associent pour fêter simultanément, le 12 mai 2016 le jubilé des deux premiers CHU d’Ile-de-France : Saint-Antoine en 1965 et Pitié-Salpêtrière en 1966. Un évènement festif qui célèbrera l’histoire des deux premiers centres hospitaliers universitaires (CHU) d’Île-de-France, sur le campus Jussieu de l’université Pierre et Marie Curie (UPMC).

 

 

Une histoire partagée au service de la santé. Il y a 50 ans, naissaient les premiers centres hospitaliers universitaires (CHU). Parmi eux, celui de Saint-Antoine, inauguré par le général de Gaulle, suivi un an plus tard par celui de la Pitié-Salpêtrière. Il y a 10 ans, ces deux facultés ont fusionné pour devenir la faculté de Médecine Pierre et Marie Curie au sein de l’UPMC. Ces deux pôles d’excellence de la médecine française forment aujourd’hui des générations de praticiens, mènent des recherches de pointe et soignent les patients en les faisant bénéficier des innovations et des meilleures infrastructures.

 

50 000 étudiants, enseignants et administratifs ont fait vivre ces CHU depuis 50 ans. « Nous devons beaucoup de découvertes et de grandes premières médicales à cette communauté. Je pense notamment à la première transplantation cardiaque réussie par le professeur Cabrol, pour citer la plus connue d’entre elles » , rappelle Serge Uzan, vice-président santé de l’UPMC et ancien doyen de la faculté de médecine Pierre et Marie Curie. « Et aussi, au prélèvement d’un ganglion prélevé sur un malade atteint du Sida à l’origine de la découverte du virus ».

 

Afin de célébrer cet anniversaire, les alumni des CHU de la Pitié-Salpêtrière et de Saint-Antoine sont conviés à se réunir. Chacun est invité à transmettre ses photos et témoignages afin de compiler les meilleurs souvenirs de ces 50 années. Le site Internet créé pour l’occasion deviendra par la suite celui des alumni. Une façon de pérenniser l’engouement né autour de cet anniversaire.