Communiqué de presse :

Conférences, tables rondes, expositions, projections… Cinq jours de réflexion sur les enjeux des nouvelles technologies et les menaces qu’elles font peser sur la démocratie.

Robots, intelligence artificielle, cybercriminalité, fake news, désinformation, lanceurs d’alerte, big data, transhumanisme… Alors que la révolution numérique bouleverse nos sociétés et modifie en profondeur nos usages et modes de pensées, les interrogations sur les enjeux et les menaces des nouvelles technologies sur nos démocraties se multiplient. Du 19 au 24 mars 2018, la Cité internationale universitaire de Paris organise la quatrième édition de l’Université de la Paix sur le thème de la démocratie et du numérique.

La révolution numérique est-elle une menace pour la démocratie, la paix, les libertés publiques ou la liberté des médias ? Quels sont les défis soulevés par l’intelligence artificielle, le transhumanisme et la robotique ? Quel impact des fake news sur nos démocraties ? Quel rôle pour les lanceurs d’alerte ? La blockchain et les cryptomonnaies portent-elles les germes d’une révolution ? Quelles sont les conséquences de la justice prédictive ? Comment combattre le développement de la cybercriminalité ?

Ces réflexions seront développées au cours d’une vingtaine d’événements co-organisés par les résidents et les maisons de la Cité internationale et animés par une quarantaine de chercheurs et de hautes personnalités dont :

  • Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la CNIL
  • Guy Vallancien, chirurgien, membre de l’Académie nationale de médecine
  • Denis Vidal, anthropologue, directeur de recherche à l’IRD
  • Antoine Deltour, lanceur d’alerte LuxLeaks
  • Sarah Scheller, Raoul Wallenberg Academy
  • David Capitant, professeur de droit
  • Sophie Kwasny, Conseil de l’Europe
  • Luca Bolognini, président de l’Institut italien pour la protection de la vie privée
  • Harlem Désir, représentant pour la liberté des médias à l’OSCE
  • Dominique Wolton, directeur de recherche au CNRS
  • Antoine Garapon, directeur de l’Institut des hautes études sur la justice
  • Serge Abiteboul, directeur de recherche à l’Institut national de recherche en informatique et automatique

Retrouvez le programme actualisé sur www.ciup.fr/universite-paix

L’Université de la paix

Depuis 2015, la Cité internationale s’est engagée à mener une réflexion sur les grands défis à relever pour favoriser la paix. L’Université de la paix était née.

Dès sa création en 1925, les fondateurs de la Cité internationale souhaitaient contribuer à la construction d’un monde de paix en créant un lieu dédié à la jeunesse du monde entier et aux échanges internationaux. Aujourd’hui, grâce à l’implication de ses 40 maisons et ses 12 000 résidents, la Cité internationale organise de nombreuses manifestations culturelles pour continuer à porter les idéaux de ses fondateurs. Laboratoire d’idées pour demain, la Cité internationale s’impose comme un lieu de résonance des grands débats du monde. Après s’être intéressée à l’impact des migrations, à la diversité et à l’innovation, cette quatrième édition porte sur le thème « Démocratie et numérique : enjeux et menaces ».