Les INP forment un ingénieur sur sept en France. Présents dans 4 villes avec 30 écoles, ils comptent plus de 20 000 étudiants et couvrent toutes les disciplines. Actualités, projets innovants, axes pédagogiques, les directeurs du groupe nous disent tout sur leurs établissements !

 

© Gilles Arroyo

Des ingénieurs responsables à Bordeaux INP

Marc Phalippou, Directeur Général

Quels sont les projets de l’établissement ? Nous avons développé des partenariats avec de nombreux établissements afin de proposer des parcours transverses. En 2017, nous avons ouvert le cursus Chimie et Bioingénierie très apprécié de nos élèves. Cette capacité que nous avons de mettre en contact les étudiants avec d’autres spécialités constitue notre force.

 

Quels sont les axes pédagogiques de Bordeaux INP ?
L’innovation et la recherche, en s’appuyant notamment sur des UMR ou des grands organismes comme le CNRS
L’ouverture internationale
La maîtrise des enjeux liés au développement durable et à la responsabilité sociétale

Le groupe des INP : le meilleur endroit pour se former ? Notre force réside dans notre ancrage au sein du tissu universitaire et économique local. Bordeaux INP a noué de nombreux liens avec les entreprises de son territoire. C’est un atout majeur en matière de recherche et d’apprentissage.

Un projet entrepreneurial innovant issu de Bordeaux INP ? Un projet qui se démarque est VZB. Il a été lauréat du concours Innov’Street. Ses créateurs ont imaginé des équipements connectés placés sur les motards pour améliorer la sécurité routière. Mais Bordeaux INP se distingue également en matière de robotique. L’équipe de football robot – championne du monde – a été développée en partie dans notre fablab.

 

© Université de Lorraine

Des ingénieurs pluridisciplinaires à Lorraine INP

Pascal Triboulot, directeur de Lorraine INP

Quels sont les projets de l’établissement ? Lorraine INP a un statut particulier. Suite à la fusion des 4 universités de la région, l’année 2018 sera marquée par un travail de refonte des formations et de rapprochement de nos 11 écoles. Nous avons déjà mis en place des options d’ouverture. Chaque année, nous offrons la possibilité à nos élèves de suivre des cours dispensés dans l’une des autres écoles. Nous sommes convaincus que les étudiants ne cherchent plus une formation basique, mais une différenciation, en tant que réel atout dans l’univers professionnel.

Quels sont les axes pédagogiques de Lorraine INP ?
L’ouverture. Il s’agit là de notre préoccupation principale
La diversité
La mutualisation des connaissances et de nos écoles

Groupe des INP : le meilleur endroit pour se former ? Notre grande force est notre classe préparatoire aux INP. C’est un dispositif sans pression puisque les étudiants n’ont pas à passer de concours à la fin du cycle. Cela permet d’adopter une posture pédagogique différente. Dans le cadre de cette prépa, le Lorraine INP manage une antenne à l’île de la Réunion pour permettre aux élèves loin de la métropole de s’inscrire et de suivre le même programme et les mêmes épreuves qu’ici. Forts de ce succès, nous avons des projets en cours en Afrique et sur la zone Martinique-Guadeloupe.

Un projet entrepreneurial innovant issu de Lorraine INP ? L’entrepreneuriat est une valeur forte du groupe. Nous sommes ancrés dans un territoire dont l’ADN est composé d’innovation et de création d’entreprises. Parmi les startups créées, je peux citer IN’BÔ, qui fabrique des articles de loisir et de sport en utilisant principalement des matériaux biosourcés.

 

© Gilles Galoyer

Des ingénieurs à haute technicité à Grenoble INP

Pierre Benech, Directeur Général

Quels sont les projets de l’établissement ? Nous travaillons actuellement sur l’accès des cours à distance pour les étudiants avec un contenu plus interactif qu’un simple MOOC. Au-delà du numérique nous avons participé à la mise en place du dispositif sportifs de haut niveau au sein de l’Université Grenoble Alpes. Grâce à cela, 40 % des médaillés aux JO 2018 sont issus des établissements de l’université !

 

Quels sont les axes pédagogiques de Grenoble INP ?
L’écoute, nous sommes attentifs aux souhaits et volontés des étudiants et nous les poussons à créer et innover
Nous mettons en avant les qualités de nos étudiants et leurs engagements, notamment au sein des associations
La responsabilité. Nous formons des ingénieurs responsables sensibles au développement durable

Groupe des INP : le meilleur endroit pour se former ? Le plus gros point fort du groupe des INP réside dans ses équipements. Nos étudiants se dotent d’une forte dimension technique en travaillant sur nos plateformes. Nous abritons le Centre Interuniversitaire de microélectronique qui héberge la plus grande salle blanche dédiée à l’enseignement de France. Nous avons également des plateformes de mécanique où nous pouvons faire de la 3D. Des étudiants viennent de Marseille pour s’entraîner chez nous.

Un projet entrepreneurial innovant issu de Grenoble INP ? Un projet qui s’est récemment distingué est Athletics 3D. Cette startup dessine et imprime du matériel pour biathlon totalement adapté à la morphologie de chaque athlète. Plusieurs grands champions actuels se sont équipés chez eux. Autre startup issue de notre école : Enhancia. Les étudiants fondateurs de ce projet ont créé une bague qui permet de jouer de la musique en déplaçant la main. Ils ont été repérés au CES de Las Vegas et ont attiré Steve Wonder qui a dit adorer ce projet !

© Gelbart

Des ingénieurs ouverts sur le monde à Toulouse INP

Olivier Simonin, Directeur

Quels sont les projets de l’établissement ? Le premier est la construction de notre nouvel amphithéâtre pour les étudiants de la classe préparatoire des INP. Prévu pour la rentrée 2018, il est entièrement modulable et favorise le travail en groupe. Il est également doté des derniers outils numériques : audio, vidéo, internet, boîtiers de vote, etc. En parallèle, nous avons déposé un projet de nouveau cursus universitaire avec Grenoble INP afin de permettre l’accès des jeunes issus de Bac pro aux écoles des INP.

Quels sont les axes pédagogiques de Toulouse INP ?
Le partage
L’interdisciplinarité entre les sciences dures et les sciences du vivant
Un autre de nos atouts est la parité, cela permet une véritable diversité tant sur le plan associatif que sur le campus en général

Groupe des INP : le meilleur endroit pour se former ? Les softs skills et l’ouverture d’esprit sont au cœur de nos écoles. Nous soutenons l’entrepreneuriat et les activités des étudiants. Cela passe également par la transversalité du groupe des INP qui permet à chaque étudiant de se réorienter parmi l’un de nos 30 établissements pour mener à bien son projet de formation.

Un projet entrepreneurial innovant issu de Grenoble INP ? Un des projets marquants est Devatics. Cette spin-off, développée par nos professeurs, propose des logiciels de marketing comportemental qui modifie l’offre en fonction des clients. Nous avons accompagné ces enseignants-chercheurs dans leur création d’entreprise et sommes très impliqués dans leur société.

 

Un autre réseau passé au crible, c’est par ici !!

Actu des formations : interviews croisées des directeurs des Ecoles Centrale