Communiqué de presse:

L’European Research Council a annoncé courant décembre les résultats de son appel Consolidator grants 2016. Sur les 314 chercheurs récompensés dans toute l’Europe (toutes disciplines confondues), 4 sont des écoles de l’IMT.

 

10% des bourses françaises

Ce chiffre de 4 est à comparer avec les 43 porteurs de projets d’institutions françaises (ce qui permet d’ailleurs à la France de se classer en 3e position derrière le Royaume-Uni – 58 projets – et l’Allemagne – 48 projets).

Pour Christian Roux, directeur de la recherche et de l’innovation de l’IMT, « il s’agit d’une vraie reconnaissance à l’échelle européenne de l’excellence académique de nos chercheurs. Notre modèle de recherche orientée, très performant concernant la recherche partenariale avec nos deux instituts Carnot très dynamiques, se trouve ainsi conforté aussi sur le terrain plus fondamental de l’ERC qui accompagne des ruptures scientifiques majeures. »

Les Consolidator Grants permettent de financer des projets de 2 millions d’euros pour une durée de cinq ans et représentent donc un soutien important pour des chercheurs confirmés.

 

1Franscesco Andriulli – IMT Atlantique

Après Claude Berrou en 2012, Francesco Andriulli est le second IMT Atlantique à être distingué par l’Europe dans le cadre du programme ERC. Il recevra une allocation de deux millions € sur cinq ans qui lui permettra de développer ses travaux dans le domaine de l’électromagnétisme computationnel. En savoir +

 

 

2Yanlei Diao – Télécom ParisTech / Polytechnique / Inria

Yanlei Diao, scientifique d’envergure internationale recrutée conjointement par l’École polytechnique, le centre Inria Saclay – Île-de-France et Télécom ParisTech, a été distinguée pour l’excellence scientifique de son projet mais aussi une vision innovante en termes « d’accélération et d’optimisation du calcul analytique pour données massives ». En savoir +

 

3Petros Elia est professeur en télécommunications à Eurecom et a obtenu cette bourse ERC Consolidator Grant pour son projet DUALITY (Theorical Foundations of Memory Micro-Insertions in Wireless Communications). En savoir +

 

 

4Roisin Owens – Mines Saint-Etienne: Après une bourse Starting grant obtenue en 2011 et une bourse Proof of concept en 2014, il s’agit donc de la troisième fois que l’ERC récompense la qualité des projets de cette chercheuse de Mines Saint-Étienne spécialisée en bioélectroniqueEn savoir + / Lire l’article sur I’MTech « Roisin Owens : Hat trick sur les bourses ERC »