Note Away est une association composée de 13 élèves-ingénieurs musiciens des écoles Centrale de Marseille et de Lyon, ayant pour projet de se rendre dans 3 pays d’Asie et d’Amérique du Sud afin d’y proposer des ateliers d’éveil musical.

 

Direction Manille

Le groupe poursuit donc son action de solidarité internationale au sein de la capitale philippine. Autant dire que c’est un cadre complétement différent de celui d’Andahuaylas, petite ville péruvienne dans laquelle ils ont mené leur première action. Ici moins de d’espaces verts, de forêts et d’air frais, davantage de buildings, de trafic et de monde. Mais il reste néanmoins intéressant d’évoluer dans divers environnements au cours d’un voyage, afin d’apprécier de nouveaux atmosphères, de faire de nouvelles rencontres …

 

A la rencontre des enfants

A Manille, Note Away travaille avec l’association Virlanie, qui propose divers programmes d’aide aux enfants défavorisés. Le groupe se rend donc dans un premier temps régulièrement dans un bidonville au cœur de la ville, afin d’aller directement à la rencontre des enfants et leur proposer des ateliers musicaux et rythmiques. En parallèle, autour des locaux de l’association ont été aménagées plusieurs maisons en vue d’accueillir directement les enfants en difficulté. Chacune correspond à une tranche d’âge donnée : les 4-6 ans, les 7-12 ans, les jeunes adultes, il y a aussi de jeunes handicapés mentaux. Note Away se rend donc également dans ces résidence afin d’échanger autour de la musique. Les activités se déroulent pour le mieux, les enfants sont volontaires, intéressés et de vrais liens se tissent.

 

Des rythmes endiablés

Manille, c’est aussi l’occasion pour Note Away de jouer dans la rue, dans des bars, à l’occasion de festivals… Friands de découvertes musicales et très ouverts à la nouveauté, les locaux s’amusent et prennent du plaisir à écouter cette formation qui leur est atypique. Même s’ils retournent ensuite bien souvent à leur vraie passion : le karaoké !

 

Au revoir les Philippines, Bonjour l’Inde !

Fin juin 2 spectacles ont été organisés avec les enfants. Le premier au sein du bidonville mentionné précédemment, le second avec les jeunes des résidences. Superbes numéros, beaux échanges avec les responsables de l’association, les parents, les spectateurs curieux… Ces 5 semaines d’activités avec les enfants n’auront définitivement laissé personne indemne, locaux comme membres de Note Away. Il est pourtant déjà l’heure pour le groupe de quitter Manille. Une semaine de pause, puis direction l’Inde à la prochaine pour l’épisode indien !