« Nous sommes aujourd’hui rassemblés pour la 28ème édition du concours de négociation de l’EM Normandie qui va se dérouler les 20 et 21 mars 2012 à Deauville, à l’hôtel Normandy Barrière » déclarait Jean-Guy Bernard, directeur général de l’EM Normandie, le mardi 17 janvier 2012, à Eurosites Georges V, inaugurant par ces propos la conférence de presse du jour.

 

« A la fois un forum, un lieu de rencontres, un lieu convivial » – Benoît Anger
« Le concours de négociation est organisé en 9 filières* et compte 11 partenaires** » explique Benoît Anger, directeur marketing et relations entreprises d’EM Normandie. « C’est un événement entreprises-étudiants à but avoué de recrutement, qui se déroule sur deux jours. Cette durée permet aux entreprises de connaître l’étudiant dans un contexte autre qu’un entretien. Le premier jour, chacune d’entre elles prend les étudiants de sa filière et les forme sur ses spécialités à travers le cas qui sera soumis le lendemain. Le soir, un dîner de gala est organisé. Le deuxième jour, c’est le jour de la compétition. Chaque entreprise reçoit un par un ses étudiants. A l’issu de cette journée on fait un forum qui permet aux entreprises de rencontrer les 150 candidats et pas seulement ceux de leur filière. » Enfin, le week-end se termine par la nomination de 3 lauréats par filière. Les candidats au concours ne sont pas moins de 150 étudiants de Master 2 en école de commerce ou en université (filière commerciale ou marketing), venus de la France entière. Leur défi : convaincre en 20 minutes un directeur commercial ou un directeur des achats de référencer un produit ou une prestation de service, sous les yeux d’un jury de 5 à 10 professionnels. Les 3 critères d’évaluation : aptitudes à la négociation, capacité de conviction, approche générale du client.
A l’aube de la 28ème édition, le succès du concours est indéniable. Déjà, parce qu’environ 30 % des étudiants sont recrutés à l’issu du forum. Ensuite, parce que le nombre de personnes intéressées par l’événement augmente. « Depuis trois-quatre ans nous sommes vraiment très sollicités par les entreprises. Nous avons observé un nombre croissant de demandes ce qui nous permet de sélectionner. Pourquoi ? Parce que nous voulons donner à cet événement un côté qualitatif, tant du côté étudiant que du côté entreprises, et nous ne voulons pas que ce soit un forum » précise Benoit Anger, avant d’ajouter : « nous constatons que les écoles et universités préparent de mieux en mieux leurs étudiants. Il y a un niveau qualitatif assez important dans ce concours qui est apprécié des entreprises. »

 

« Un tremplin pour ma vie professionnelle future » – Louis de Saint Albin
Sur place le jour de la conférence, deux candidats étaient là pour témoigner. Anthony Fiquet, diplômé de l’EM Normandie et recruté à l’issue du concours 2011 comme chef de marché chez Danone depuis avril 2011, raconte que grâce à la formation il s’est « aperçu qu’on pouvait être un bon vendeur sans forcément avoir la tchatche ou être un vendeur de tapis. » Puis, il a participé au concours avec comme objectif de « gagner et décrocher un job là-bas. » Ce qui lui a plu ? « La proximité qu’on peut avoir avec les entreprises. » Louis de Saint Albin, quant à lui, étudiant en Master 2 marketing et stratégie commerciale à l’EM Normandie également, vient de remporter la présélection au concours au sein de son école. « C’est un aboutissement de 5 ans en vente » déclare-t-il avec enthousiasme. « J’y vais pour être premier ! ».

 

« Nouer des relations de proximité » – Sandrine Nourry
Les témoignages des 3 entreprises présentes le 17 janvier se sont révélés également très élogieux. « Nous avons la volonté de faire partager notre expérience aux étudiants, de repérer les talents de demain » confie Claire Philippe, Responsable Recrutement Fonctions Ventes et Marketing pour Kraft food. « Nous sommes vraiment ravis de participer. En 2011 nous avons fait un recrutement record avec 15 étudiants et depuis 2008 27 étudiants ont été recrutés dont 10 femmes » enchaîne Sandrine Nourry, chargée des relations écoles pour l’ensemble du territoire chez Hilti. Et Laurence Lavanant, responsable Campus Management et Pré-Recrutement de la Société Générale, de donner un avis similaire : « Nous sommes un partenaire historique de l’EM Normandie parce que nous avons les mêmes valeurs notamment celle d’accompagner au plus près ces étudiants pour qu’ils puissent s’insérer dans l’entreprise. » Sur ce point, Benoît Anger tient le même discours : « L’idée, c’est qu’on ait un partenariat fort qui ne se fasse pas que sur le concours qui n’est qu’un élément parmi d’autres. » Laurence Lavanant complète : « Nous sommes très contents du partenariat global. Les profils commerciaux d’EM Normandie sont extrêmement excellents. »

 

« La fonction de vente est une fonction noble » – Claire Philippe
Enfin, la rencontre du 17 janvier était également l’occasion de revenir sur cette fonction commerciale mise à l’honneur les 20 et 21 mars 2012 prochains. « Je pense que ce concours de négociation contribue beaucoup à valoriser d’une part l’offre que peuvent faire les différents types d’entreprises mais aussi par ces temps économiques difficiles toute la noblesse de cette fonction commerciale » remarque Jean-Guy Bernard, suivi dans ce sens par Claire Philippe qui évoque la même idée : « Il était important pour nous de participer à ce concours parce que nous considérons que la fonction de vente est une fonction noble. Nous avons une force de vente de 350 personnes en France. Commercial, c’est une fonction très importante chez nous. » Pour Benoît Anger, ces discours s’inscrivent dans une tendance à la revalorisation d’un métier qui, pendant quelques années, avait perdu en attractivité. « Il y a une époque où la fonction commerciale avait été un peu délaissée par les diplômés. Une récente enquête montre qu’environ 30 % des jeunes diplômés occupent une fonction commerciale ».

 

Claire Bouleau


*agroalimentaire, banque,  electroménager, grande distribution, high tech, industrie, industrie du tabac, informatique, solutions d’impression
**Canon, Danone, le groupe Carrefour, Hilti, HP, Nestlé Purina, Oracle, Philip Morris SAS France, la Société Générale et Whirlpool, Kraft Foods.

Inscriptions au concours : www.concoursdenegociation.fr
Clôture le 18/02/12

 

Contact presse :
Aurélie Mauviet – attachée de presse pour EM Normandie
06 76 66 19 28 – a.mauviet@em-normandie.fr