Communiqué de presse – Bonne nouvelle pour les jeunes diplômés : la nouvelle édition du baromètre EDHEC CADREMPLOI met en évidence une nette amélioration du marché de l’emploi pour les jeunes diplômés. Tous les indicateurs sont au vert pour le prochain trimestre. La reprise des recrutements restée timide en janvier se confirme pour ce troisième trimestre que l’on sait essentiel pour les jeunes diplômés et les entreprises.

 

edhec emploi 2016


3/4 des entreprises du panel ont l’intention de recruter au prochain trimestre, soit 9 points de plus qu’en janvier 2016 et 5 points de plus qu’en mai 2015, où les entreprises restaient prudentes dans leurs prévisions de recrutement. En effet, 71 % des entreprises ont recruté au dernier trimestre soit 5 points de plus que leurs prévisions.

 

Autre signe positif : 93% des entreprises qui ont recruté au dernier trimestre vont poursuivre leurs recrutements et pour 62% d’entre elles dans des proportions identiques par rapport au trimestre précédent.

53% des entreprises recruteront à la fois des managers et des ingénieurs, soit 10 points de plus que dans la précédente édition du baromètre. Les fonctions commerciales seront les premières à bénéficier de cette embellie du marché de l’emploi, puisque près de 50% des entreprises ont prévu de recruter des jeunes diplômés pour ce type de postes. Autres fonctions particulièrement recherchées par les entreprises : le marketing, communication, digital pour 36% et les systèmes d’information/Telecom pour 29%, le conseil avec 27% et la R&D/bureau d’études pour 1/4.

La quasi-totalité des entreprises recrutera en France et 28 % également à l’étranger. A l’international, l’Europe reste la zone
privilégiée pour le recrutement de ces jeunes diplômés pour 18% des entreprises interrogées (contre 5% pour la zone Afrique/Moyen-Orient, 3% pour l’Asie et 2% pour l’Amérique)

Dernier signe favorable au recrutement des jeunes diplômés : 97% des entreprises interrogées vont poursuivre leurs relations avec l’enseignement supérieur, soit 4 points de plus que lors de la précédente édition du baromètre.

En dehors des méthodes classiques de sélection sur CV, lettre de motivation et entretiens, les recrutements de ces jeunes diplômés intègreront pour 47 % par des cas pratiques, 36% un test de personnalité, 21% un test d’aptitude et 16% un entretien de groupe.