LEADER RECONNU SUR LE MARCHÉ DE L’INFORMATION GÉOSPATIALE, GEO-INTELLIGENCE PROPOSE UN PORTFOLIO UNIQUE DE PRODUITS, SERVICES ET SOLUTIONS GLOBALES D’OBSERVATION DE LA TERRE. APRÈS AVOIR DÉROULÉ AVEC SUCCÈS LE PLAN DE RESTRUCTURATION DE CETTE PROGRAMME LINE D’AIRBUS DEFENCE AND SPACE, PHILIPPE PHAM, SUPAÉRO 87, DIRECTEUR GÉNÉRAL D’AIRBUS DS GEO SA, PROJETTE L’ENTREPRISE DANS LE FUTUR. UN RÔLE DUAL, DE PILOTAGE OPÉRATIONNEL ET DE COORDINATION TRANSVERSE.

 

PHILIPPE PHAM (SUPAÉRO 87), DIRECTEUR GÉNÉRAL DE AIRBUS DS GEO SA © AIRBUS DS - 2015 - DL Tous droits réservés

PHILIPPE PHAM (SUPAÉRO 87), DIRECTEUR GÉNÉRAL DE AIRBUS DS GEO SA © AIRBUS DS - 2015 - DL Tous droits réservés

 

 

SE PROJETER DANS LE FUTUR
Programme line d’Airbus Defence and Space, Geo Intelligence regroupe fonctionnellement plusieurs entités principalement en Europe et aux USA qui travaillent ensemble, avec aussi une organisation historique par entités légales nationales. Directeur général d’Airbus DS Geo SA, Philippe Pham assume un rôle dual : le pilotage opérationnel de Geo Intelligence en équipe multinationale et la coordination transverse de l’ensemble des activités de programmes, ingénierie et opérations, de l’innovation. « Après la phase de restructuration, nous avons commencé dès le 2e semestre 2014 à nous projeter dans le futur, à réfléchir à notre orientation marché, à notre positionnement par rapport à nos compétiteurs, à identifier les initiatives stratégiques à mener en nous appuyant sur notre histoire et notre héritage. » Geo-Intelligence couvre les 150 millions de km2 de terre émergée et l’ensemble des océans de la planète, avec trois paires de satellites jumeaux, les satellites optiques très haute résolution Pléiades 1A et 1B (50 cm), les satellites optiques haute résolution (1,50 m) SPOT 6 et 7 et 2 satellites radar TerraSAR-X et Tandem-X. Face au foisonnement du marché et à la libéralisation par le gouvernement américain de la résolution à 30 cm, Geo- Intelligence travaille d’arrache-pied pour préparer le futur et consolider un business case attractif pour mettre en oeuvre, à l’horizon 2020, un nouveau système satellitaire haut de gamme innovant.

 

L’INNOVATION POUR RENFORCER SA DIFFÉRENCIATION
Geo-Intelligence a ciblé deux grands axes d’innovation, le renouvellement de l’infrastructure en orbite et la modernisation des capacités des systèmes d’information permettant de traiter l’énorme volume des données brutes d’imagerie, faciliter accès et distribution, et apporter le maximum de valeur ajoutée à nos clients utilisateurs en termes d’analyse et d’exploitation de l’information dans les différents segments d’application. Un challenge ambitieux, en majeure partie interne, qui touche plusieurs composantes d’Airbus DS. Pour compléter son offre, Geo-Intelligence étudie et compare les apports des autres types de capteurs, drones, HAPS (High Altitude Pseudo Satellites), etc., qui ont des performances complémentaires et des couvertures beaucoup plus locales. « Il y a une vraie problématique de complémentarité entre les capacités que peuvent offrir les différentes solutions et les besoins en performance ou en service que nous demandent les clients. Il est difficile de se projeter sur la typologie des applications futures de l’imagerie à l’horizon 2020. »
Côté infrastructures sol, Geo-Intelligence a initialisé un certain nombre d’actions pour industrialiser ses infrastructures et son SI, les rendre plus flexibles, plus commerciales et plus imbriquées dans le monde extérieur, pour transformer ses offres, proposer de nouvelles approches marketing et de nouvelles fonctionnalités. Une problématique protéiforme à adresser entre la cybersécurité, les exigences défense et la flexibilité demandée par certains clients commerciaux. « Nous travaillons par exemple sur la mise en ligne en temps quasi réel d’une carte du monde actualisée, « Living Atlas », qui sera bientôt accessible en ligne pour nos clients. »

 

Geo-Intelligence a constitué un petit groupe d’une dizaine de jeunes talents, entre 25 et 35 ans, aux profils divers, basés en France, en Allemagne, en Angleterre et aux Etats-Unis. Depuis le début de l’année, ils réfléchissent, tout en effectuant leur job en parallèle, sur des idées disruptives ou en décalage par rapport au business historique de la Programme Line. Les idées innovantes vont faire l’objet d’une sélection pour être ensuite supportées par des pré-développements.

 

UN RÔLE DUAL
Après avoir déroulé avec succès le plan de restructuration et remis en ordre de marche la Program Line Geo-Intelligence, Philippe Pham, directeur général de l’entité française, qui compte environ 390 personnes, réparties principalement entre les sites de Toulouse et Sophia Antipolis, pilote l’ensemble des activités d’imagerie optique y compris les aspects légaux et sociaux propres à la société. Il veille à la cohésion et doit apporter une certaine vision stratégique de positionnement, de développement, de rentabilité et de compétitivité, de mise en oeuvre d’initiatives stratégiques, pour assurer un futur au personnel et à l’entité. Il continue à assumer un rôle transverse, à travailler sur l’efficacité industrielle, la standardisation, la rationalisation du portefeuille produits et des offres. Son ambition, coller à la croissance du marché, un marché extrêmement morcelé, en phase de consolidation et en progression de 7 à 8 % par an. Comment arriver à trouver le bon positionnement stratégique dans la chaîne de valeur et dans le cheminement que suit la donnée ? Geo-Intelligence a choisi de se positionner sur le haut de gamme, la très haute qualité, le très haut niveau de service vis-à-vis de ses clients. Faire croître l’entreprise, asseoir et sécuriser les parts de marché passe par le développement des compétences, notamment dans les domaines de la conduite de projet, des technologies de l’information et de la cybersécurité. Un vrai défi en termes de RH entre les directives de recrutement au sein du groupe et l’agilité nécessaire pour s’adapter, recruter de nouvelles compétences pour rester dans le peloton de tête de la compétition mondiale. Pour renforcer l’adhésion et la motivation – très élevées – de ses équipes, très engagées et renforcer la culture du service client, Geo-Intelligence démultiplie les actions, organisant des chantiers de communication, meetings, etc. L’entité a soumis ses projets les plus innovants pour des Awards Airbus DS, mis en place des actions prenant en compte les retours et attentes des équipes exprimées lors de l’« Engagement Survey », 3e édition de l’initiative lancée par Airbus Group il y a quelques années.

 

GEO-INTELLIGENCE RECONNU COMME « CORE BUSINESS »
La réorganisation d’Airbus DS a réaffirmé la reconnaissance de Geo-Intelligence comme « core business » au sein d’Airbus Group. Cette réaffirmation traduit non seulement la reconnaissance du travail effectué, mais elle acte aussi le positionnement clé de Geo- Intelligence en tant que service, plate-forme numérique, à l’articulation de l’industrie satellitaire, des systèmes sol et d’autres plateformes, au centre d’un nouvel équilibre d’écosystème entre les fournisseurs de plateformes, les fournisseurs de données et d’exploitation des informations. Philippe Pham entend prouver que Geo-Intelligence est « core business » à plusieurs titres, en exploitant les atouts et le positionnement historique de Spot Image, son assise mondiale, sa reconnaissance sur tous les continents et la diversité de sa base clients. Des atouts qui devraient lui permettre de se différencier face aux poids lourds américains et aux nouveaux entrants! Pour promouvoir ses offres et faire avancer ses idées, Géo- Intelligence est présent sur tous les fronts.

 

DU SANG NEUF POUR POUSSER LE CHALLENGE UN PEU PLUS LOIN
Philippe Pham aime recruter des profils externes, de cultures complètement différentes, principalement des ingénieurs, experts des technologies que le groupe ne maîtrise pas, « c’est très enrichissant, cela donne une fraîcheur de vue qui permet de pousser le challenge toujours plus loin ». Son message aux jeunes diplômés : garder une ouverture d’esprit, voyager, se former à l’étranger, se positionner plutôt sur des métiers d’avenir. « Dans une entreprise comme la nôtre, la partie SI et les nouvelles technologies sont les premiers axes de recrutement ». L’entreprise, très ouverte sur le monde, en prise avec les acteurs du concret, requiert ouverture, créativité et capacité à réaliser nos engagements envers nos clients. Elle offre l’opportunité de conduire des projets dans « un environnement que je trouve très stimulant. La diversité d’activités de mon poste, qui demande un bon degré d’organisation et de planification, le rend super motivant. »

 

CHIFFRES CLÉS :
10 % de croissance annuelle
830 personnes dont 390 en France
25-30 % de clients défense, 50 % de business institutionnel civil, 20-25 % de business commercial pur

 

A.M.O.

 

Contact :
www.geo-airbusds.comwww.airbusdefenceandspace.comphilippe.pham@airbus.com