Après les turbulences sur l’emploi des deux dernières années, les entreprises reprennent leurs recrutements de débutants. Toujours aussi prisés des employeurs, les jeunes diplômés des filières courtes sont attendus dans de nombreux secteurs !

Restauration / Tourisme
Les grandes chaînes de la restauration, en tension sur le front de l’emploi, poursuivent leurs offensives de séduction auprès des Bac +2. Une ou plusieurs expérience professionnelle dans ses métiers durant ses études, et encore mieux à l’international, renforcent l’attractivité des profils gestion et commerce. Un secteur à ne pas bouder pour ceux qui ne ménagent pas leurs efforts car les perspectives d’évolution à des postes de management y sont très importantes !

Banque / Assurance
Toujours pas d’inflexion sur le front des recrutements dans les réseaux bancaires de détail dont les profils commerciaux sont les premiers bénéficiaires. Malgré la tendance observée des banques à relever le niveau de qualification de leurs recrues, les BTS et les DUT de la spécialité y sont toujours très appréciés. Même chose dans l’assurance où les postes à pourvoir sont très importants, notamment pour alimenter les réseaux d’agences et les plateformes spécialisées dans la relation client. Une première expérience dans le cadre d’une formation en alternance ou d’un stage s’avère généralement un plus pour décrocher un CDI. Etre mobile géographiquement, rigoureux et avoir le sens du service font aussi la différence.

Distribution
La grande distribution et la distribution spécialisée constituent un vrai vivier d’emplois pour les jeunes diplômés, notamment pour des fonctions de spécialistes de la vente, de chefs de rayon ou de conseillers commerciaux en magasin. Capacités d’animation et attention aux détails y sont d’excellents atouts, tout comme une forte capacité de travail et un goût marqué pour le contact. Mise en place par des professionnels du secteur, la licence pro Distech réalisée en alternance apporte un plus en matière d’employabilité aux BTS MUC et aux DUT Tech de Co.

BTP
Dans le BTP, où plus de 70 000 emplois sont attendus cette année, les techniciens en génie civil et en génie climatique vont se voir dérouler le tapis rouge pour suppléer au départ massif des baby-boomers. Pour étoffer les carnets de commandes et démarcher les clients, les technico- commerciaux sont aussi des recrues convoitées. Les profils apportant des compétences complémentaires (nouvelles technologies, nouveaux matériaux…), la mobilité, le goût du terrain et le sens du contact y font partie des qualités recherchées !

Energies / Environnement
Pour parer l’hémorragie de leur contingent de collaborateurs partant en retraite, les énergéticiens ne baissent pas la garde sur leurs recrutements. La filière nucléaire, mais aussi les secteurs des nouvelles énergies, du traitement des eaux et des déchets figurent parmi les plus demandeurs de profils techniques issus des filières courtes. Les formations recherchées couvrent de nombreuses spécialités, allant de l’électricité aux automatismes, de la chimie au génie civil ou de l’électrotechnique au commerce : la pluridisciplinarité y est un grand avantage !

Informatique / IT
Dans l’informatique, les SSII se montrent de plus en plus intéressées par les profils de techniciens formés aux langages informatiques. Et les opportunités sont d’autant plus grandes que ces derniers les méconnaissent. Plus généralement, le secteur des IT toujours aussi ouvert aux titulaires d’un Bac+2 pour des postes de hotliners de techniciens support ou de techniciens télécoms.

CG