Spécial recrutement : les attentes des rh face à la génération Y

 

ING Direct est le n° 1 mondial sur le marché de la banque en ligne. Comme l’explique Muriel Rocher, Vice-Présidente Ressources Humaines d’ING Direct France, le modèle de fonctionnement très original de cette toute jeune banque réinvente chaque jour les métiers de la banque. Pour le plus grand bonheur de ses collaborateurs, en majorité issus de la génération Y !

 

Muriel Rocher, Vice-Présidente Ressources Humaines d’ING Direct France

Muriel Rocher, Vice-Présidente Ressources Humaines d’ING Direct France

Le modèle ING Direct est basé sur un concept audacieux, conçu en 1997 au Canada, qui est de se libérer des contraintes physiques des banques classiques grâce aux outils de communication que sont internet et le téléphone. « L’objectif était de permettre aux clients d’en finir avec des frais bancaires démesurés et un manque de transparence pour leur permettre de gérer leur argent en toute autonomie. Le but est atteint puisque 97 % de nos clients considèrent qu’ING Direct leur propose des produits simples et compréhensibles contre 73% pour l’ensemble des banques, précise Muriel Rocher. Lorsque la marque orange a essaimée dans d’autres pays, en France dès 2000, elle a été parmi les premiers à proposer ce type de services à distance. « Ce qui nous a différencié lors de notre arrivée dans l’Hexagone, c’est vraiment la simplicité de nos produits. On a lancé ING Direct avec le livret épargne orange, un compte sur livret entièrement gérable par Internet et sans aucuns frais.. Ainsi il  n’est pas nécessaire de changer de banque pour ouvrir un livret épargne orange. » ING Direct France propose aujourd’hui d’autres produits d’épargne (livret A, compte à terme) et d’investissements (assurance-vie, fonds, bourse). « Notre politique tarifaire vise à proposer les prix les plus justes.  Sur le Compte Courant, lancé en 2009 sans frais avec la carte Master Gold offerte, on enregistre une progression de 76 %  de clients entre le dernier trimestre 2010 et le dernier trimestre 2011.»  Après plus de 12 ans d’existence, ING Direct France compte  aujourd’hui 850 000 clients dans l’Hexagone. L’un des principaux enjeux à relever pour convertir plus de particuliers vers la banque à distance est de les rassurer en leur prouvant qu’on peut être à la fois une banque à distance et une banque de proximité. « Avec nos outils, notre site Internet, nos deux centres d’appels ouverts du lundi au samedi de 8h à 21h et enfin l’ING Direct Café du quartier de l’Opéra, on arrive à développer proximité et convivialité auprès de nos clients, insiste Muriel Rocher. La généralisation de l’usage des smartphones, de réseaux sociaux comme Facebook et Twitter et d’applications mobiles facilitent beaucoup ces relations… L’application mobile que nous avons co construite avec nos clients afin qu’elle réponde pleinement à leurs besoins est pour les utilisateurs de l’Apple store et depuis son lancement il y a 18 mois la meilleure application bancaire en France. Ainsi nos clients se sentent proches de nous pour 74 % d’entre eux contre 55 % des Français a l’égard de leur banque principale. »

 

Un environnement de travail très attractif pour la génération Y
Près de 420 personnes travaillent au sein d’ING Direct France. A la différence des autres banques de réseaux, il n’y a pas de guichet traditionnel et  les deux centres de relation clients, basés à Paris et Reims, sont des points névralgiques de l’activité de la banque à distance n° 1 en France. « On a l’ambition, dans la continuité de notre modèle, de réinventer les métiers de la banque. Ce qu’on propose aux jeunes diplômés, c’est d’intégrer une entreprise à taille humaine et la possibilité, même dans un métier support comme l’audit ou la finance, de découvrir l’ensemble des processus de la banque. Nous proposons aussi d’ échanger les bonnes pratiques avec les autres ING Direct à l’international. Ainsi, les jeunes diplômés peuvent rapidement développer leur autonomie sur leur poste. » ING Direct France propose une gamme de métiers très vaste, ceux de la banque comme le risque et l’audit, ceux du marketing internet ou mobile, ceux de l’informatique qui ont une importance particulière vu l’importance du site internet. Jeune banque en âge et en modèle, la filiale française d’ING Direct est très représentative de la génération Y avec une moyenne d’âge des collaborateurs qui s’établit à 32 ans. « Nous avons identifié deux éléments très attractifs pour cette génération pour qui  « réussir sa vie » est une priorité. Nous sommes en mesure de proposer un accompagnement et un plan de développement personnalisés. Par exemple, en 2011, il y a eu 3 100 heures de formation dispensées, ce qui représente l’équivalent de 14 collaborateurs formés par jour ! Nous promouvons également beaucoup la mobilité interne avec 82 recrutements et 45 mobilités internes l’an passé. Le deuxième élément est un  mode de travail très collaboratif que nous développons grâce à un style de management participatif qui permet à chacun d’être force de proposition. »

 

B.B.

 

Contact  :
www.ingdirect.fr