EMLYON Business School

 

« Les étudiants que nous formons auront besoin d’un ensemble de compétences transdisciplinaires (scientifiques, juridiques, culturelles) pour exercer pendant toute leur carrière. »

Nous réfléchissons à une reconstruction de l’offre des cours proposée par l’école. Si actuellement, les élèves de 2ème et 3ème année choisissent 21 cours parmi une offre de 200 cours, nous souhaitons désormais la structurer par des parcours fléchés afin de renforcer encore la cohérence avec leur projet personnel.

 

Des avancées de pionniers
1872 – 1959 – Création d’une école de commerce locale par des entrepreneurs de l’industrie de la soie qui devient par la suite régionale et beaucoup plus professionnalisante.
1954 – L’école propose de la formation continue en cours du soir. Cette activité représente le tiers de son activité globale.
1960 – 1990 – L’école devient le groupe ESC Lyon et crée le premier double diplôme français (1979) MBA avec une université américaine.
1984 – Lancement du Centre des Entrepreneurs, le premier incubateur de l’école a permis le développement de 1100 entreprises.
1994 – Lancement de la filière Chine avec le lancement du campus de Shanghai en 2007 qui accueille 400 élèves en 2011.
1997 – Le groupe ESC Lyon devient EMLYON. L’Ecole fête ses 125 ans.
2008 – Lancement de l’Incubateur nouvelle génération.
2009 – Lancement du projet Yin Yang : rapprochement avec l’Ecole Centrale de Lyon.

 

De nouveaux partenariats
Nous avons finalisé un certain nombre de partenariats au niveau territorial, notamment un double cursus de droit avec l’université Lyon II en septembre 2010. Nous avons signé en 2011, un accord qui permet aux étudiants en pharmacie de la faculté Claude Bernard de réaliser leur 5ème et 6ème année au sein du programme GE pour obtenir un double diplôme. Nous avons de même conclu un partenariat avec Sciences Po Lyon qui permettra aux étudiants de nos deux institutions de suivre un cursus double diplôme

 

« Notre ambition
est de  rester dans
les meilleures écoles européennes
à visibilité mondiale »

L’entreprenariat en perspective
Nous proposons depuis le mois de janvier 2011 un parcours au sein du programme Grande école, intitulé « Start-up Junior ». Conçu pour les étudiants qui évoluent dans une dynamique entrepreneuriale, il leur permet de rencontrer des financeurs et d’autres créateurs d’entreprises. En effet, avec une trentaine d’entreprises créées chaque année, notre Incubateur se trouve au coeur d’une dynamique importante. Le risque d’échec étant plus sérieux au cours des trois premières années, nous accompagnons les entrepreneurs pendant cette durée en créant une dynamique de groupe avec l’ensemble des membres de l’écosystème de l’ Incubateur.

 

LE SCOOP
Un rapprochement étroit avec l’Ecole Centrale de Lyon
Les cours
Les étudiants d’EMLyon BS peuvent suivre des cours de l’école Centrale et inversement, et assister aux conférences organisées par les deux écoles. Nous lançons prochainement avec l’Ecole Centrale un Master IDEA (Innovation, Design, Entrepreneuriat et Art) pour former les leaders de demain à la fois innovants et entrepreneuriaux.
La fabrique à projets
Nous allons également créer un nouveau concept de structure pédagogique, ce qu’on appelle « une fabrique à projets ». Il s’agit d’un lieu physique mais aussi d’une approche nouvelle, en terme de pédagogie, permettant un échange, des expérimentations et du prototypage, afin d’accompagner des entreprises à forte croissance et de structurer de nouveaux savoirs entre des communautés de professeurs issus d’horizons différents, par le biais d’un incubateur commun entre l’Ecole Centrale et EMLyon BS.
Les autres objectifs
Ils consistent à renforcer la formation continue, à mutualiser les supports des deux écoles (informatique, bibliothèque, équipements sportifs) et à développer une dynamique internationale commune. Le dernier point important consiste à restructurer l’ensemble du campus sur plusieurs années, avec une mixité entre les étudiants de Centrale Lyon et les nôtres. Cela donnera naissance à un grand campus vert.

 

Patrick Simon