Partout en France, d’une manière ou d’une autre et plus ou moins radicalement, nombreux sont ceux qui se sont détachés du modèle productiviste et consumériste. Cette minorité agissante expérimente, innove, invente, guidée par un idéal lesté de pragmatisme. Pendant près de deux ans, le journaliste Eric Dupin a mené une vaste enquête dans une dizaine de régions et recueilli de très nombreux témoignages des acteurs de ce mouvement social invisible, souvent surprenants, toujours passionnants.

Car bien plus de Français qu’on ne l’imagine vivent déjà selon une échelle des valeurs différente de celle qu’impose la société actuelle. Ces défricheurs d’un monde nouveau expérimentent et innovent dans des domaines très divers. Certains vivent dans des yourtes ou dans des « habitats légers » ; d’autres, à l’opposé, sont des « alter-entrepreneurs » se frayant un chemin exigeant, socialement et écologiquement, dans l’économie de marché. Et le champ des expérimentations est vaste : agriculture paysanne et circuits de proximité, écovillages et habitats partagés, renouveau coopératif et solidarité inventive, éducation populaire et écoles alternatives…

C’est cette richesse et cette diversité que révèle ce livre qui s’interroge au final sur le sens de ce fourmillement d’initiatives : le changement social peut-il naître d’un tel essaimage d’alternatives locales ? Au-delà de la convergence vers des valeurs écologiques et sociales qui caractérise cette mouvance, comment définir la postmodernité à laquelle de plus en plus de gens aspirent ?…

Eric Dupin : « Les Défricheurs » aux éditions de la Découverte. 280 p ; 19,50 €

Jérôme Bourgine