La Conférence des Grandes Ecoles soutient le Challenge depuis sa première édition. Nathalie Sanchez, présidente du groupe activités physiques et sportives de la CGE nous parle de l’importance du sport dans les cursus et des bienfaits de rencontrer des entreprises dans le cadre informel du stade Charléty.

Nathalie Sanchez, présidente du groupe activités physiques et sportives de la CGE, ici avec des élèves de Skema Business School où elle est responsable des sports. (2e à g. rang du fond) © SKEMA

Nathalie Sanchez, présidente du groupe activités physiques et sportives de la CGE, ici avec des élèves de Skema Business School où elle est responsable des sports. (2e à g. rang du fond) © SKEMA

Quelle est l’importance du sport dans les cursus grandes écoles ?
Le groupe activités physiques et sportives compte 120 membres et ce nombre va croissant. Ces activités sont désormais considérées comme un élément de la formation managériale, des ingénieurs et entrepreneurs.

 

Pourquoi la CGE soutient-elle le Challenge ?
Les activités du Challenge contribuent à nos objectifs de développement personnel et d’élaboration de compétences. Pour les élèves du BDS, c’est un champ d’application de compétences de gestion de projet, de travail en équipe et de leadership. Les supporters, fanfares et pompom expriment le dynamisme de leur établissement et leur appartenance à la communauté. La solidarité et la sensibilisation au handicap correspondent en outre aux valeurs d’acceptation de la diversité que promeut la CGE.

 

Qu’en est-il des rencontres avec les entreprises ?
C’est important pour les étudiants de découvrir les entreprises sous leprisme de leurs valeurs, de leur ambiance, de leur dynamique humaine. Et inversement, ils peuvent dévoiler leur personnalité au-delà du CV. Leur présence témoigne d’un soutien, d’un esprit de corps, d’un engagement vis-à-vis de leur école et de leurs camarades. C’est un signal positif qu’ils savent s’impliquer dans la vie de groupe, en acceptent la richesse et les contraintes. Il existe une telle interdépendance dans le travail qu’il est impératif de savoir faire confiance et déléguer, d’avoir développé des capacités relationnelles. Enfin, les élèves expriment leur esprit de compétition et leur relation à la performance au Challenge. Ils montrent leur capacité à tout mettre en œuvre pour parvenir au résultat.

 

A.D-F