Industriel leader de l’agro-alimentaire en France avec 29 sites de production, Nestlé a mis en place une politique RSE orientée vers les problématiques environnementales. La filiale française est dotée depuis 2009 d’une direction développement durable dirigée par Jean-Manuel Bluet. La politique est ancrée dans le réel et le long terme. Elle concerne tous les ingénieurs dans leur activité quotidienne.

 

Jean-Manuel Bluet, directeur  du développement durable  de Nestlé en France

Jean-Manuel Bluet, directeur du développement durable de Nestlé en France

Quels sont les objectifs de Nestlé en matière de RSE ?
Nestlé a accentué depuis 10 ans sa politique de prévention et de mesure de son impact sur l’environnement. Il est aussi attentif à l’impact sociétal et économique de ses activités. C’est particulièrement vrai en France, son second marché mondial où il emploie 17 000 personnes et est présent sur tout le territoire. Depuis 2007, l’objectif est « la création de valeur partagée » avec trois domaines prioritaires au niveau mondial : la Nutrition, l’eau et le développement rural.

 

Comment déployez-vous cette stratégie en France ?
Durant 25 ans chez Nestlé, j’ai travaillé en R&D, en production, en supply chain, en performance industrielle, tous  concernés par cette politique. Outre les priorités du groupe, nous avons ajouté en France un axe packaging responsable prioritaire pour les consommateurs Français. La direction du Développement Durable a une action transversale. Elle travaille avec les 15 Divisions opérationnelles et les 80 marques de Nestlé en France.

 

Si vous êtes convaincus, Nestlé
vous donnera la latitude pour inventer l’avenir, porter l’innovation au service du développement durable, quelle que
soit votre spécialité d’ingénieur.

Comment la question est-elle abordée d’un point de vue industriel ?
Là aussi de manière transversale sur l’ensemble de nos productions et dans toutes les fonctions techniques. Notre objectif est que ces questions soient prise en compte dès la conception des produits. C’est aussi un enjeu stratégique d’innover pour prendre de l’avance sur nos concurrents. Comme quand Nespresso est le premier à recycler ses capsules ou Vittel à travailler sur la protection de 10 000 hectares autour de sa source.

 

Quels sont les métiers d’ingénieurs impliqués dans le développement durable ?
Historiquement, la production a été la première concernée. Désormais quel que soit son domaine d’application, l’ingénieur inclut cette dimension dans son travail : packaging, conception, transport, distribution, approvisionnement, développement de filières agricoles durables, traitement et économie de l’eau, de l’énergie, réduction des déchets et des émissions de CO2, affaires règlementaires, qualité.

 

Politique RSE : une marque en pointe, Herta
Outre les aspects nutritionnels, un effort conséquent a été mené par Herta depuis 15 ans sur la réduction des emballages : réduction du poids de l’emballage et utilisation de matériaux recyclables ou bio-sourcés. « Une expérimentation est en cours en France  pour élargir  les consignes de tri et inclure tous les emballages plastiques. Cette démarche permet d’alimenter les filière de recyclage du plastique ; ainsi en 2012 chez Herta, 60 millions d’emballages contenant du plastique recyclé ont été mis sur le marché » annonce Jean-Manuel Bluet. « Mais Herta travaille aussi sur une filière porcine plus durable (incluant la réduction de son impact environnemental et le bien être animal). »www.croquonslavie.fr

 

Concerné par le développement durable ? Le conseil de M. Bluet pour en faire un atout professionnel
« Plutôt que de se spécialiser trop tôt  en développement durable, il vaut mieux être très bien formé dans son domaine et considérer le développement durable de manière transversale. C’est ainsi qu’un ingénieur peut apporter à Nestlé sa valeur ajoutée. Car l’entreprise intègre  de la résolution des problèmes environnementaux et Sociaux en tenant compte de ces problématiques de manière inclusive dans ses activités. J’ajoute que nous nous appuyons souvent  sur les technologies et solutions de pointe pour déployer cette  politique RSE de « Création de Valeur Partagée ». Si vous êtes convaincus, Nestlé vous donnera la latitude pour inventer l’avenir, porter l’innovation au service du développement durable, quelle que soit votre spécialité d’ingénieur. »

 

A. D-F

 

Contact
www.nestle.fr (rubrique carrières)