Cet article a 3 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.

Alexandre PAEPEGAEY, Nicolas FURLANI et Raphaël KOLM

Nicolas, Raphaël et Alexandre sont les 3 fondateurs de la start-up Privateaser. Le concept ? Devenir « La Fourchette des bars » ! Jeunes diplômés de l’Ecole Centrale Paris, ils profitent du nouveau statut « étudiant-entrepreneur » mis en place par le gouvernement depuis septembre. Rencontre avec Alexandre, qui nous livre ses impressions sur cette nouvelle réglementation !

Raconte nous tout d’abord, comment le concept de Privateaser est il né ?

Avec Nicolas et Raphaël nous avons suivi la même formation en 3A, la filière Centrale Entrepreneurs. Initialement, nous avions chacun un projet entrepreneurial différent. Mais en voulant organiser une soirée des Anciens qui réunissait une centaine de personnes, nous nous sommes rendus compte de la difficulté de trouver la bonne adresse sur Internet et de réserver pour son groupe. Et c’est ainsi qu’est né Privateaser ! Pour un anniversaire, un afterwork ou un déjeuner cocktail, notre ambition est d’offrir un service de qualité pour que chacun puisse trouver le bar idéal, le réserver en quelques clics et profiter d’un bon moment de convivialité.

En quoi ce nouveau statut « étudiant-entrepreneur » est il important pour toi ?

Privateaser.com le site pour trouver le bar idéal pour tes soirées !

Il l’est à plusieurs titres ! En tant que jeune diplômé il permet de toujours profiter d’un statut étudiant avec les avantages que cela comprend en termes de sécurité sociale, transports etc. Cela permet aussi de se lancer plus facilement dans l’aventure entrepreneuriale. Le meilleur moment de vivre cette aventure c’est lorsque l’on est étudiant ! Je pense que les partenaires financiers comme les banques peuvent nous accorder plus de confiance, dans un contexte économique difficile pour les jeunes. Enfin par cette nouvelle réglementation, les grandes écoles et universités encourageront sans doute à mettre en place davantage des cours de tutorat au service des étudiants menés par des anciens devenus aujourd’hui entrepreneurs !

Quel message souhaitez-vous adresser aux étudiants qui hésiteraient à se lancer dans l’aventure entrepreneuriale ?

Il n’y a rien à perdre ! C’est une aventure extraordinaire, qui fait mûrir et grandir très vite. On apprend à devenir polyvalent, à développer des compétences business si l’on est étudiant ingénieur et à l’inverse des compétences produit si l’on est en école de commerce ou en université. A l’heure où les doubles diplômes ou mastères spécialisés coûtent cher, c’est aussi une belle opportunité de bénéficier d’un enseignement « terrain » complémentaire, et d’être confronté aux réalités du marché ! Pour finir c’est une expérience qui se revend très bien en entreprise. Les recruteurs sont sensibles à ce type de profil. Face à un choix stratégique, j’ai appris aujourd’hui à être pragmatique : il faut oser, tester une idée et mesurer ensuite son efficacité !

 

Privateaser cherche des stagiaires !

– commercial : démarchage de bars et gestion des réservationsas
– communication :, Content & Community Management
– développeur web : front-end (responsive design, HTML, CSS, JavaScriptS)
Candidatures sur jobs@privateaser.com

Site web : www.privateaser.com

Cet article a 3 années. Merci d'en tenir compte durant votre lecture.